Mon prochain Week-end Culture et Romantisme à Paris

Entre déambulation et flânerie parisienne, j’ai une madeleine de Proust directement héritée d’une tradition familiale : celle des week-end Expo/Hôtel au coeur de Paris. A l’époque où j’habitais encore dans le Sud de la France, il nous arrivait ponctuellement de « monter à Paris » le temps d’un week end et de s’organiser des séjours avec une nuit d’hôtel dans un établissement très « Parisien » et de filer d’exposition en musée durant 2 jours. Depuis que je suis installé dans la région parisienne je pourrai tout à fait me passer de dormir sur place mais ponctuellement j’aime tout spécialement re-goûter un peu ce temps du touriste de province. J’essaye, dans la mesure de mes disponibilités et de mes moyens de me programmer 3 ou 4 week ends dédiés à cette passion en cumulant visites de Musées et nuit dans un hôtel de la capitale.

Un plaisir qui a un coût certes, mais qui permet de vivre l’expérience jusqu’au bout.

Au programme de ma prochaine escapade donc, un mix au cœur de Saint Germain des Prés. Pour la culture j’ai choisi le Musée du Luxembourg et son Exposition Tintoret, et pour l’hôtel, j’ai réservé à l’Hôtel Esprit Saint Germain.

Comme je suis particulièrement fan de Saint Germain des Prés, de l’atmosphère de ce quartier, de ce mélange d’influences, de cette ébullition j’ai donc hâte de vivre cette prochaine escapade. Juste pour vous (me) mettre l’eau à la bouche je ne résiste pas à vous en parler en mode « teasing ».

07 Mars 2018 : Exposition Tintoret au Musée du Luxembourg

L’exposition Tintoret du Musée du Luxembourg célèbre le 500ème anniversaire du peintre vénitien. Elle se focalise sur une période que j’apprécie toujours chez les artistes, à savoir les premières années de leur carrière (je trouve que c’est fascinant surtout quand on connait un peu l’œuvre de l’artiste de voir les évolutions et les constantes dans le style). A l’affiche des peintures religieuses ou profane, des portraits d’amis ou de personnalités de la Renaissance Italienne. L’exposition est prometteuse et elle marque la réouverture du Musée rue de Vaugirard. J’ai déjà réservé mon billet sur le site.

Nuit dans un Hôtel original de Paris: l’Esprit Saint Germain

hotel romantique ParisPour ce qui est de l’Hôtel c’est toujours un peu compliqué de faire son choix dans une offre aussi pléthorique que celle de Paris. Pour avoir eu quelques déconvenues dans de précédentes expériences de ce type j’ai voulu cette fois privilégier la proximité et « l’esprit » du lieu, à sa seule réputation. Après avoir pas mal recherché j’ai finalement décidé de tenter un hôtel plus confidentiel : l’Esprit Saint Germain.

L’hôtel est situé rue Saint Sulpice, au cœur du 6ème arrondissement, à quelques centaines de mètres à peine du Musée du Luxembourg.

Pourquoi je l’ai choisi : la proximité immédiate du Jardin du Luxembourg, la situation ultra centrale à 2 pas de l’Eglise Saint Sulpice et de restos très sympas, une ambiance « boutique hôtel romantique à Paris» que j’apprécie tout particulièrement, une chambre avec terrasse sur les toits de Paris, des avis Trip Advisor sur le service au top.

 

Si l’exposition et l’Hôtel tiennent leurs promesses, je suis certain de passer un moment des plus agréables et qui sait, de recroiser au détour d’une rue le souvenir de ma douce, délicieuse madeleine.

 

Avez-vous déjà fait ce type d’expérience ?

 

La Pinacothèque de Paris… au temps de Klimt

Un 21 Avril à Paris. Le temps est un peu morose et la lumière a du mal à percer sur la capitale. Pas facile pour moi qui suis habitué au soleil de ma citée niçoise. J’ai décidé de partir à la découverte d’un haut lieu de la culture parisienne, dont de nombreux amis m’ont déjà parlé mais que je n’ai encore (honte à moi) pas encore eu l’occasion de découvrir : La Pinacothèque de Paris. Continuer la lecture de « La Pinacothèque de Paris… au temps de Klimt »

Paris Haute Couture – 2 Mars | 6 Juillet 2013

Je ne sais pas pour vous, mais depuis mon canapé, cela fait des années que je me pose cette question: quel est l’apport réel de la Haute Couture à ce que l’on appelle communément « La Mode »? Alors quand j’ai lu le thème de l’expo « Paris Haute Couture » qui se déroule de 2 Mars au 6 Juillet à l’Hôtel de Ville de Paris, salle Saint-Jean, je me suis dit : « Vincent, tu vas enfin savoir! ».

La promesse: Paris Haute Couture est une occasion d’admirer, pour la première fois à Paris, des modèles d’exception – robes ou ensembles couture griffés – choisis parmi les plus belles pièces des collec­tions du Palais Galliera. Cette exposition fait connaître une industrie essentielle à l’image de la capitale dans le monde entier, image faite de charme et de sophistication. Les collections du Palais Galliera sont présentées en majesté dans la Salle Saint-Jean de l’Hôtel de Ville.

Me voilà prévenu cette exposition Haute Couture était pour moi l’occasion parfaite d’appréhender de manière transversale ce pan de la culture trop souvent stigmatiser. Parmi les modèles présentés j’ai pu retrouver des noms de créateurs que je connaissais depuis toujours (bien que ne versant pas forcément dans l’univers de chacun): Chanel, Lanvin, Nina Ricci,  Balmain, Christian Dior,  Givenchy,  Cardin,  Yves Saint Laurent, Jean Paul Gaultier, Lacroix,…

Mais j’étais très heureux de pouvoir « apprendre » à goûter les influences des différents créateurs et de découvrir une multitude d’univers: Worth, Doucet, Poiret, Vionnet, Patou, Molyneux,  Rochas,  Maggy Rouff,  Jacques Heim, Schiaparelli, Jacques Fath, Balenciaga, Grès, Carven,   Courrèges, Adeline André, Alaïa…

J’ai apprécié ce rassemblement en un lieu unique d’un condensé de l’histoire de l’industrie du luxe à la française et je dois bien dire que l’univers de certains créateurs est réellement fantastique (rien de comparable avec les focus que l’on peut voir à la télévision).

Le visiteur peut vraiment s’imprégner du résultat mais aussi, et c’est peut être là le plus fascinant, la partie off de cet univers, au travers du talent incroyable des petites mains (brodeuses, plumassières,…). Il y a notamment un ensemble de dessins et photographies pour se glisser dans les coulisses de ces ateliers célèbres dans le monde entier: au final on a vraiment l’impression de pouvoir suivre les processus de création. Un aspect didactique ludique qui m’a enfin permis de comprendre les liens entre ces « concept clothes » et ce qui définira les tendances des années à venir. Je me suis pris au jeu, notamment en les rapprochant d’évocation du monde du design industriel qui ne s’en écarte finalement que peu.

Bien que je ne sois pas directement concerné dans la mesure où cette exposition revêtait presque pour moi un caractère initiatique, pour les connaisseurs »Paris Haute Couture » propose de nombreuses pièces jamais dévoilées, ce qui évidemment relance son intérêt pour une large partie du public visé.

Au final une belle aventure et une belle découverte. Bien entendu il serait bien présomptueux que cette visite m’a changé en connaisseur mais l’expérience « Paris Haute Couture » vaut assurément une visite. Vous verrez que vous en ressortirez interpellé, et probablement avec un léger sourire aux lèvres au souvenir des a priori que vous en aviez.

Vous souhaitez en savoir plus? Je vous ai même trouver le dossier de presse Paris Haute Couture.