Paris Haute Couture – 2 Mars | 6 Juillet 2013

Paris Haute Couture

Je ne sais pas pour vous, mais depuis mon canapé, cela fait des années que je me pose cette question: quel est l’apport réel de la Haute Couture à ce que l’on appelle communément « La Mode »? Alors quand j’ai lu le thème de l’expo « Paris Haute Couture » qui se déroule de 2 Mars au 6 Juillet à l’Hôtel de Ville de Paris, salle Saint-Jean, je me suis dit : « Vincent, tu vas enfin savoir! ».

La promesse: Paris Haute Couture est une occasion d’admirer, pour la première fois à Paris, des modèles d’exception – robes ou ensembles couture griffés – choisis parmi les plus belles pièces des collec­tions du Palais Galliera. Cette exposition fait connaître une industrie essentielle à l’image de la capitale dans le monde entier, image faite de charme et de sophistication. Les collections du Palais Galliera sont présentées en majesté dans la Salle Saint-Jean de l’Hôtel de Ville.

Me voilà prévenu cette exposition Haute Couture était pour moi l’occasion parfaite d’appréhender de manière transversale ce pan de la culture trop souvent stigmatiser. Parmi les modèles présentés j’ai pu retrouver des noms de créateurs que je connaissais depuis toujours (bien que ne versant pas forcément dans l’univers de chacun): Chanel, Lanvin, Nina Ricci,  Balmain, Christian Dior,  Givenchy,  Cardin,  Yves Saint Laurent, Jean Paul Gaultier, Lacroix,…

Mais j’étais très heureux de pouvoir « apprendre » à goûter les influences des différents créateurs et de découvrir une multitude d’univers: Worth, Doucet, Poiret, Vionnet, Patou, Molyneux,  Rochas,  Maggy Rouff,  Jacques Heim, Schiaparelli, Jacques Fath, Balenciaga, Grès, Carven,   Courrèges, Adeline André, Alaïa…

J’ai apprécié ce rassemblement en un lieu unique d’un condensé de l’histoire de l’industrie du luxe à la française et je dois bien dire que l’univers de certains créateurs est réellement fantastique (rien de comparable avec les focus que l’on peut voir à la télévision).

Le visiteur peut vraiment s’imprégner du résultat mais aussi, et c’est peut être là le plus fascinant, la partie off de cet univers, au travers du talent incroyable des petites mains (brodeuses, plumassières,…). Il y a notamment un ensemble de dessins et photographies pour se glisser dans les coulisses de ces ateliers célèbres dans le monde entier: au final on a vraiment l’impression de pouvoir suivre les processus de création. Un aspect didactique ludique qui m’a enfin permis de comprendre les liens entre ces « concept clothes » et ce qui définira les tendances des années à venir. Je me suis pris au jeu, notamment en les rapprochant d’évocation du monde du design industriel qui ne s’en écarte finalement que peu.

Bien que je ne sois pas directement concerné dans la mesure où cette exposition revêtait presque pour moi un caractère initiatique, pour les connaisseurs »Paris Haute Couture » propose de nombreuses pièces jamais dévoilées, ce qui évidemment relance son intérêt pour une large partie du public visé.

Au final une belle aventure et une belle découverte. Bien entendu il serait bien présomptueux que cette visite m’a changé en connaisseur mais l’expérience « Paris Haute Couture » vaut assurément une visite. Vous verrez que vous en ressortirez interpellé, et probablement avec un léger sourire aux lèvres au souvenir des a priori que vous en aviez.

Vous souhaitez en savoir plus? Je vous ai même trouver le dossier de presse Paris Haute Couture.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *